Cours de FLE niveau B2 sur Apollinaire

image_pdfimage_print

 

La littérature en cours de débutants… chiche !

 

On a tendance à réserver l’étude de la « grande Littérature française » aux classes de niveaux avancés (à partir de C1). L’objet de cet article est de démontrer qu’il est possible d’aborder – dans une certaine mesure – de grandes œuvres littéraires dès les classes de grands débutants (A2+).

Je choisirais, pour appuyer ma démonstration, une approche de la poésie d’Apollinaire. Ce choix est purement subjectif et uniquement motivé par mon affection pour ce grand poète. La poésie de Rimbaud, Vian, ou Aragon pourrait aussi bien convenir à l’objet d’un cours. Voire Mallarmé, quoiqu’il soit classé parmi les poètes abscons.

 

Voici donc un exemple d’activité :

Compréhension orale

 

Lire le texte suivant à vos élèves.

Reconnais-toi. Cette adorable personne, c’est toi. Sous le grand chapeau canotier. Œil. Nez. La bouche. Voici l’ovale de la figure. Ton cou exquis. Voici enfin l’imparfaite image de ton buste adoré vu comme à travers un nuage. Un peu plus bas, c’est ton cœur qui bat.

  1. De quel type de texte s’agit-il ?
  2. Quel est le thème principal ?
  3. Qui parle ? Et à qui s’adresse-t-il ?

Compréhension écrite

 

Distribuer le poème imprimé sous cette forme :

Reconnais-toi.

Cette adorable personne, c’est toi.

Sous le grand chapeau canotier.

Œil. Nez. La bouche.

Voici l’ovale de la figure.

Ton cou exquis. 

Voici enfin l’imparfaite image de ton buste adoré vu comme à travers un nuage.

Un peu plus bas, c’est ton cœur qui bat.

 

 

 

Lecture et étude du vocabulaire inconnu. Correction des questions de la première partie.

  1. Trouvez le vocabulaire du corps humain
  2. Comment est exprimée la tendresse du poète ? (étude des adjectifs)
  3. Quelle est la particularité grammaticale de ces phrases ? (absence de verbes -> point de grammaire sur la phrase nominale en français + point de grammaire sur les présentatifs)
  4. Comment l’admiration, l’extase du poète se remarque par les voyelles ? (études des assonances en [a] dans la première moitié : Ah ! de l’admiration. Et en [o] dans la seconde : Oh ! de l’extase)

Reconnais-toi. Cette adorable personne, c’est toi. Sous le grand chapeau canotier. Œil. Nez. La bouche. Voici l’ovale de la figure. Ton cou exquis.  Voici enfin, l’imparfaite image de ton buste adoré  vu comme à travers un nuage. Un peu plus bas, c’est ton cœur qui bat.

 

  1. Dans un poème, il y a une mélodie, mais également un rythme. Peut-on trouver un système rythmique dans ce poème ? (rythme majoritairement binaire : 4, 8 ou 12 pieds)

Reconnais-toi. (4)

Cette adorable personne, c’est toi. (9)

Sous le grand chapeau canotier. (8)

Œil. Nez. La bouche. (4)

Voici l’ovale de la figure. (8)

Ton cou exquis.  (4)

Voici enfin, (4) l’imparfaite image de ton buste adoré (12) vu comme à travers un nuage(8).

Un peu plus bas (4), c’est ton cœur qui bat. (5)

Expression écrite

 

Dans un premier temps, on va chercher à imaginer et à décrire les lieux, l’époque et les personnes.

 

  1. Selon vous, où et quand le poème a-t-il été écrit ?
  2. Comment imaginez-vous la femme du poème (imaginer une fiche portrait complète : nom, âge, métier, couleur yeux/cheveux, vêtements, traits de caractère, etc.)
  3. Essayez de dessiner la femme du poème selon les indications du poème (buste, grand chapeau, visage ovale) et selon votre fiche portrait.

 

Présentation de la femme du poème

Distribuer la petite biographie suivante de Louise de Coligny-Châtillon.

louise

On dit que Louise de Coligny était spirituelle et sensible mais aussi insaisissable et frivole dans ses amours.

Elle était une des premières femmes aviatrices. Guillaume Apollinaire est tombé amoureux d’elle vers 1913. Il l’appelait « Lou » et lui a écrit un livre de poésie : « Poèmes à Lou ».

 

  1. Comparer avec les portraits des élèves. (sur la photo, Louise a de très grands yeux. Son chapeau est penché vers la gauche. Elle porte un décolleté)
  2. Trouver des rimes au surnom « Lou ». (point de grammaire sur les pluriels irréguliers en oux)

 

 

Présentation du poète

Lire la biographie d’Apollinaire :

 

appopo

Guillaume Apollinaire (26 août 1880 – 9 novembre 1918) est le principal poète français du début du XXe siècle. On dit qu’il est le premier poète avant-gardiste.

Enfant, il vit avec sa mère qui est une femme aventurière, celle-ci l’emmène en Belgique, Italie, et à Monaco. A 20 ans, il fait partie de la bohème parisienne où il vit de petits contrats littéraires. Plus tard, il est professeur pour une famille allemande. C’est chez cette famille qu’il rencontre une anglaise qui s’appelle Annie avec qui il aura une aventure amoureuse. Lorsqu’Annie le quitte, il la suit jusqu’en Angleterre, mais sans succès. C’est suite à cela qu’il se destinera à l’amour impossible. Il entre dans l’armée en 1914. Blessé à la tête en 1916, il retourne à Paris. Guillaume Apollinaire meurt en 1918 de la grippe espagnole. Il est enterré au cimetière du Père Lachaise à Paris.

Expliquer qu’Apollinaire était le précurseur des calligrammes.

 

Présentation du calligramme

Distribuer le calligramme.

Un calligramme est un poème dont la disposition graphique sur la page forme un dessin, généralement en rapport avec le sujet du texte.

 

 

lousie

 

  1. Réactions face à ce type de poème (est-ce du dessin, est-ce un poème ?)
  2. Comparer avec la photo de Lou
  3. Demander aux élèves de composer leur propre calligramme sur des thèmes : œil, arbre, bateau. En général, j’aime assez soumettre également des thèmes rigolos du type : la machine à laver, la brosse à dents, la cafetière italienne…

 

Ce type d’approche de la littérature est conçu pour un public d’adultes ou d’adolescents. Mais on peut aussi imaginer l’adapter pour un public plus jeune en axant plus sur le jeu et le dessin que sur l’analyse de texte.

toueiffel

 

 

 

apollinaire-coeur

Sources :

Guillaume Apollinaire, Calligrammes, collection Nrf, publié chez Gallimard

Guillaume Apollinaire, Poèmes à Lou, collection Nrf, publié chez Gallimard

www.guillaume-apollinaire.fr

 

 

callis

 

 

 

 

Laisser un commentaire