image_pdfimage_print

Activité FLE B1 | La légende de la ville d’Ys

Contes et légendes bretonnes | activités pour un cours de FLE de niveau B1

 

La Légende de la ville d’Ys

Activité FLE B2

Illustration imaginaire de la ville d’YS

En Bretagne et en d’autres pays on se souvient de nombreuses villes de la côte englouties par les flots. Aucunes de ces cités n’est aussi célèbre que la ville d’Ys.
Kêr-Ys était la plus belle et la plus riche du monde. Le roi Gradlon de Cornouaille l’avait faite construire pour sa fille Dahut. Bâtie sur la mer, elle était protégée des flots par de puissantes murailles dont les écluses ne s’ouvraient qu’à marée descendante. Le roi Gradlon gardait précieusement la clé des portes des écluses.
Attachée aux anciens dieux et aux druides de la civilisation celtique, la princesse Dahut menait une lutte sans merci à Saint Corentin et Saint Gwénolé.
Un jour un prince rouge se présenta au palais de Dahut.
Il obtint de la princesse la clé des écluses. La marée était à son plein quand il ouvrit les portes. La tempête faisait rage. Les eaux s’engouffrèrent dans la ville et Ys disparut sous les flots.
Mais rien n’est détruit. La ville d’Ys continue de vivre sous la mer. Dahut n’est point morte, elle nage sous l’aspect d’une sirène. Un jour Kêr-Ys réapparaitra plus belle et plus puissante que jamais.

La Cornouaille bretonne recouvre la partie sud du Finistère. Sa capitale historique est Quimper. Beaucoup placent la ville d’Ys dans la baie de Douarnenez. D’autres vers les Îles des Glénans. Des plongeurs amateurs espèrent toujours retrouver un jour les vestiges de cette cité engloutie par les eaux.

Activité FLe Bretagne

Carte de la Cornouaille bretonne

 

Activité FLE A2 | Les objets imaginaires

Activité pour un cours de FLE de niveau A2. Cette activité est présente sur d’autres site de FLE.

Objets imaginaires

Voici des images issues du Catalogue d’objets introuvables.

 

Il s’agit de faire décrire aux élèves un des objets avec des mots simples pour le décrire aux autres. Les autres doivent ensuite dessiner l’objet selon ce qu’ils ont compris.

 

I.                  Description des images

 

Faire 4 ou 5 groupes séparés dans l’espace afin que les uns ne puissent pas voir l’objet des autres.

Demander à chaque groupe de rédiger une description avec des mots simple.

Faire lire la description devant la classe (sans montrer le dessin). Les autres groupes doivent dessiner les objets décrits.

Après chaque lecture, on vote pour le dessin le plus ressemblant à l’image originale.

 

II.               Discussion

 

Questions sur les images

  1. Des cinq objets quel est votre préféré ? Pourquoi ?
  2. A votre avis, d’où viennent ces dessins ?
  3. Des gens les ont-ils fabriqués ?
  4. Donnez une date à ces dessins ?
  5. Donnez un titre à chaque objet.
  6. Si ces objets étaient rassemblés dans un livre, quel serait son titre ?

 

III.           Production écrite

  1. Inventez vous-même un objet introuvable
  2. Dessinez-le si possible, avec son titre comme dans un catalogue
  3. Ecrivez une description publicitaire et élogieuse du produit.

 

 

Ressources FLE

Objet introuvable 1

Parapluie familial Tandem convergent et tandem divergent Verre Ó deux compartiments Tuba-harpe

Français B1 | Exercice Grammaire Subjonctif

Petit exercice de FLE sur le subjonctif. Le niveau est B1 ou B2, à voir selon vos élèves.

Exemple :

il part tôt / j’aimerais
J’aimerais qu’il parte tôt.

1. elle vient bientôt / je voudrais
Je voudrais qu’elle ________________ bientôt.

2. tu fais tes devoirs / il faut
Il faut que tu ___________________ tes devoirs.

3. ils vont à Paris / il faut
Il faut qu’ils ______________ à Paris.

4. elle vient avec moi / j’aimerais
J’aimerais qu’elle _________________ avec moi.

5. elles viennent jeudi / j’aimerais
J’aimerais qu’elles ________________ jeudi.

6. ils font la vaisselle / je voudrais
Je voudrais qu’ils _______________ la vaiselle.

7. tu comprends la leçon / il faut
Il faut que tu  _________________ la leçon.

8. il a une voiture / j’aimerais
J’aimerais qu’il ___________ une voiture.

9. il part demain / je voudrais
Je voudrais qu’il ___________ demain.

10. ils sont plus sympathiques / il faut
Il faut qu’ils _______________ plus sympathiques.

Jeu FLE B1 | Le jeu des voleurs

Le jeu est une version simplifiée du Loup garou et assimilé :

 

Nous sommes dans une soirée mondaine au cours de laquelle il y a eu un vol d’un diamant très précieux. Ce diamant a été volé par une équipe de 2 voleurs. 2 policiers ont été chargés de les trouver. Les autres joueurs sont de simples invités.

 

1ère phase du jeu : Reconnaissance des équipes

Les voleurs et les policiers doivent se reconnaître au cours des conversations. Pour cela, ils disposent d’un mot de code en commun. Les gens discutent ensemble comme au cours d’une soirée normale et les voleurs et les policiers essayent de se retrouver.

 

2ème phase du jeu : Elimination progressive des participants

Toutes les 15 min, un vote est organisé pour éliminer un participant.

 

Les policiers cherchent à faire éliminer les voleurs. Ils doivent essayer de convaincre les invités, au cours des conversations, de voter pour ceux qu’ils suspectent être les voleurs.

 

Les voleurs tentent de survivre jusqu’au dernier moment. Pour cela, ils doivent essayer de deviner qui est policier dans la salle, et de les faire éliminer lors des votes.

 

 

Cartes de jeu (à adapter) :

VOLEUR

mot code : TRESOR

INVITE
VOLEUR

mot code : TRESOR

INVITE
POLICIER

mot code : ENQUETE

INVITE
POLICIER

mot code : ENQUETE

INVITE
INVITE

 

INVITE

 

INVITE

 

INVITE
INVITE

 

INVITE

 

 

Vocabulaire :

 

Accuser :

Soupçonner

Coupable

Suspect

Responsable

Criminel

Diamant

Bijou

 

Phrases toutes-faites :

Il me semble que…

J’ai l’impression que…

J’ai le sentiment que…

Il se pourrait que…

Ne croyez-vous pas que…

Et si le voleur était…

Conversations B1 | Les Apéros Géants

Idée de conversation pour des cours de français langue étrangère de niveau B1 : Les Apéros Géants.

Ressources FLE

L’apéritif géant, familièrement appelé apéro géant, est une pratique sociale apparue en France en 2009, qui consiste à réunir au moyen d’un réseau social (par exemple Facebook) un grand nombre de personnes (jusqu’à une dizaine de milliers) sur la place d’une ville pour consommer des boissons ensemble et « faire la fête ».

Au départ, ce phénomène a démarré à Nantes. Il s’est étendu à Rennes et à Brest en Bretagne battant les deux précédents « records » puis dans le reste de la France. En mai 2010, suite à la mort d’un homme en marge d’un apéritif géant qui avait rassemblé plus de 10 000 personnes dans le centre-ville de Nantes dans la nuit du 12 au 13 mai 2010, les apéros géants préoccupent les pouvoirs publics. Selon eux, l’absence d’organisateur ne permet pas d’avoir un interlocuteur et pose des problèmes de sécurité, qui ne sont pas sans rappeler les problèmes posés lors d’organisation de rave parties, la réflexion sur la responsabilité des réseaux sociaux et de l’anonymat sur Internet en plus.

Malgré cela, de nombreux apéritifs géants continuent à être organisés partout en France, que ce soit dans de grandes villes (Lyon, Toulouse, Grenoble…) ou de petites communes telles Tournon sur Rhône (07) et Plessix Balisson (22). La majorité de ces « apéros » sont interdits par la préfecture du département dans lequel ils sont organisés.

Ressources FLE

Le Monde

Un lieu, une heure et un groupe. Mercredi 12 mai, ils étaient 9 000 à Nantes (voir fenêtre), 10 000 à Montpellier pour un apéro géant organisé via Facebook. Si ces fêtards utilisent les réseaux sociaux, le phénomène n’est pas nouveau. « L’apéro géant donne un mot à une pratique qui existe dans toute l’Europe depuis les années 1990, considère Véronique Nahoum-Grappe, anthropologue. Occuper l’espace public permet de quitter le monde intransitif de l’écran. Et l’apéro est sujet à un rassemblement fédérateur au-delà des classes d’âge et des classes sociales. »

Cependant, le possible anonymat des organisateurs que rend possible le Web gêne les pouvoirs publics. « Malheureusement, l’appel à la fête est souvent confondu avec l’appel au ‘binge drinking’, l’alcoolisation rapide et massive, déclare Etienne Apaire, président de la Mission interministérielle de lutte contre la drogue et la toxicomanie (MILDT). Vouloir être dans un mouvement collectif ne suppose pas terminer ivre mort. L’apéro au sens de pique-nique géant est une tradition française que nous ne souhaitons pas empêcher si la manifestation est déclarée en préfecture. Ce qui est interdit, c’est l’ivresse sur la voie publique. » Elle est réprimée par le code de la santé publique.

Chanson FLE B1 | Dutronc, J’aime plus Paris

« J’aime plus Paris »

 

Je fais le plein …….
Je pense aux …….,
Je fais la gueule,
Et je suis pas le seul

Le ciel est ………..
les gens aigris
je suis …………..
je suis ………………

j’aime plus paris
on court partout ca m’ennuie
je vois trop de …………..
je me fous de leur vie
j’ai pas le ………..,
je suis si bien dans mon ………….

Prépare une arche
Delanoë
tu vois bien
qu’on veut se …………….
même plaqué or, paris est ……..
il est 5 heures, paris s’endort

Je sens que j’…………….
je manque de souffle
je suis tout pale
sur un petit pouf

j’aime plus paris,
non mais on se prend pour qui,
je veux voir ……………..,
coupez mon ……………
vivre comme les nonnes,
je parle pas de John

j’aime plus paris

passé le périph,
les pauvres hères
n’ont pas le bon goût
d’être …………………

pour ces parias
la ville …………………
c’est tout au bout,
du RER
y a plus de titi
mais des minets

Paris sous ………………
ca me gavroche
il est finit, le Paris d’Audiard
Mais aujourd’hui, voir celui d’Hédiard

j’aime plus paris
non mais on se prend pour qui,
je vois trop de …………..
je me fous de leur vie
j’ai pas le ………..,
je suis si bien dans mon ………….

J’irais bien, voir la ……………..
écouter les gens se taire
j’irais bien boire une ……………
faire …………………….

j’aime plus paris
non mais on se prend pour qui,
je vois trop de …………..
je me fous de leur vie
j’ai pas le ………..,
je suis si bien dans mon ………….

pourtant Paris,
c’est toute ma vie
c’est la plus ……………….
j’en fais le pari
il n’y a qu’elle
c’est bien …………..

j’aime plus paris…

 

Questions :

Qu’est ce que le RER ?

 

Cette chanson a beaucoup de jeux de mots pouvez-vous les comprendre :

  • Prépare une arche, Delanoé.
  • vivre comme les nonnes,
    je parle pas de John
  • y a plus de titi
    mais des minets
  • Pari / Paris

 

Références à d’autres chansons :

  • Il est cinq heures, Paris s’éveille (Jacques Dutronc)
  • J’aime Paris au mois de Mai, etc.

 

Solution :

J’aime plus Paris

Je fais le plein d’essence,
Je pense aux vacances,
Je fais la gueule,
Et je suis pas le seul

le ciel est gris,
les gens aigris
je suis pressé
je suis stressé

j’aime plus paris
on court partout ca m’ennuie
je vois trop de gens,
je me fous de leur vie
j’ai pas le temps,
je suis si bien dans mon lit

prépare une arche
Delanoë
tu vois bien,
qu’on veut se barrer
même plaqué or, paris est mort
il est 5 hors, paris s’endort

je sens qu’j’étouffe
je manque de souffle
je suis tout pale
sur un petit pouf

j’aime plus paris,
non mais on se prend pour qui,
jveux voir personne,
coupez mon téléphone
vivre comme les nonnes,
jparle pas de john

j’aime plus paris

passé le périph,
les pauvres hères
n’ont pas le bon gout
d’être millionaire

pour ces parias,
la ville lumière
c’est tout au bout,
du RER
y a plus de titi
mais des minets

paris sous cloche
ca me gavroche
il est finit, le paris d’Audiard
Mais aujourd’hui, voir celui d’Hédiard

j’aime plus paris,
non mais on se prend pour qui,
je vois trop de gens
je me fous de leur vie
j’ai pas le temps
je suis si bien dans mon lit

j’irais bien, voir la mer
écouter les gens se tairent
j’irais bien boire une bière
faire le tour de la terre

j’aime plus paris,
non mais on se prend pour qui
je vois trop de gens
je me fous de leur vie
j’ai pas le temps
je suis si bien dans mon lit

pourtant Paris,
c’est toute ma vie
c’est la plus belle
j’en fais le pari
il n’y a qu’elle
c’est bien l’ennui

j’aime plus paris..

Chansons FLE B1 | Tryo L’hymne de nos campagnes

Tryo | L’hymne de nos campagnes

Chanson FLE de niveau B1. Texte à trous

Si tu es né dans une cité ……………….
Je te dédicace ce ……………………..
En espérant qu’au fond de tes yeux ternes
Tu puisses y voir un petit brin ……………………
Eh les man faut faire la part des choses
Il est grand temps de faire une ……………………..
De troquer cette vie morose
Contre le …………………………………………

REFRAIN :
C’est ………………… de nos campagnes
De nos …………………………., de nos montagnes
De la vie man, du …………………………..………..
Crie-le bien …………..….., use tes …………………… vocales !

Pas de …………………, pas de diplôme
Partout la même odeur de zone
Plus rien n’agite tes ……………………..
Pas même le shit que tu mets dans tes cônes.
Va voir ailleurs, plus rien ne te retient.
Va vite faire quelque chose de tes …………………
Ne te retourne pas si tu n’as rien
Et sois le premier à …………………….. ce refrain.

REFRAIN

Assieds-toi près d’une ……………………..
Ecoute le coulis de l’eau sur la terre
Dis-toi qu’au bout, hé, il y a la ………………….
Et que ça, ça n’a rien d’éphémère.
Tu comprendras alors que tu n’es rien
Comme celui avant toi, comme celui qui vient
Que le …………………………….. qui coule dans tes mains
Te servira à vivre jusqu’à …………………………… !

REFRAIN

Assieds-toi près d’un ……………………………..
Et compare-le à la race humaine
L’oxygène et l’ombre qu’il t’amène méritent-ils les coups de hache qui le saignent ?
Lève la tête, …………………………… ses feuilles
Tu verras peut-être un ……………………………..
Qui te regarde de tout son orgueil
Sa maison est là, tu es sur le seuil.

REFRAIN

Peut-être que je parle pour ne rien dire
Que quand tu …………………………….. tu as envie de rire !
Mais si le béton est ton avenir,
Dis-toi que c’est la ……………………………… qui fait que tu respires
J’aimerais pour tous les animaux
Que tu captes le …………………………….. de mes mots
Car un lopin de terre, une tige de roseau
Servira à la …………………… de tes marmots !
Servira à la ……………………… de tes marmots !

REFRAIN

Tryo
Nationalité : Francais
Vrai nom : M.Eveno, C.Mali, Guizmo, D.Bravo, Bib

Chansons reggae, reggae akoustik, Tryo a dressé un pont entre reggae et chanson française…sans artifice.

Le groupe Tryo est issu de la banlieue Sud de Paris. Au départ, il y a un groupe M’Panada formé par Guizmo et Manu. Le groupe est un habitué de la MJC de Fresnes où il vont rencontrer Christophe Mali. Ils partent en vacances dans les Pyrénées, à une vingtaine de potes, pour une randonnée qui va donner naissance au groupe Tryo. Une guitare pour 19 mecs, l’ambiance est aux chansons au coin du feu, et ça plait à tout le monde, ils s’aperçoivent que leurs voix se mélangent bien. De retour à Fresnes il crée Tryo : Manu (guitare, chant), Guizmo (guitare, chant), Mali (guitare, chant)…ça nous fait 3 guitares et 3 chants. 1995, ils montent leur petit répertoire et s’accordent autour d’un rythme entre skank reggae et accompagnement à la Brassens

 

Les réseaux sociaux : Twitter

Idées de conversation. Les réseaux sociaux : les conséquences d’un simple post

Article paru sur RUE 89 le 01/03/2011

Mardi 22 février, j’ai vécu une drôle d’expérience. Je croyais cette expérience plutôt sans conséquence jusqu’à ce que l’on me dise que l’un de mes tweets – post sur le site de micro-blogging Twitter – a peut-être coûté son emploi à quelqu’un.

Mardi, vers 14h40, je me dirige vers la boutique Nespresso de la rue Crescent [à Montréal], un endroit où j’adore aller. On m’accueille, on me sert un verre d’eau et on m’apporte le menu. Je commande un cappuccino et deux macarons cinq minutes plus tard. A 14h50, je fais un check-in Foursquare – application mobile de géolocalisation.

Arrivent ensuite d’autres personnes – un groupe de trois, un de deux et un de quatre – que l’on place à trois tables, à côté de la mienne. Il y a cinq serveurs au total. Je patiente pour mon café, et je vois que les autres tables reçoivent leurs commandes alors que moi, qui a commandé avant eux, je n’ai toujours rien reçu.

@Nespresso_US … « Kind of pissed »

Je me dis que c’est une erreur et que ma commande doit être la prochaine, mais non ; les deux autres tables arrivées bien après moi reçoivent aussi leurs commandes. Bon, j’essaie d’interpeler une personne mais on ne me répond pas. J’écris donc ce tweet adressé au compte Twitter canadien/américain de Nespresso à 15h26 :

« Trente minutes d’attente et des gens arrivés après sont servis avant moi à votre boutique de Montréal, plutôt furieux. » (30 min of waiting and people arriving after getting their order before me at your Montreal location, kind of pissed). Je dois avouer que je suis patient et n’étais pas très pressé. Mais quand même, il y a des limites.

« Oups, désolé, on va vous offrir le café… »

Je regarde mon Twitter, et le compte ne me répond pas. Je me lève un peu tanné [lassé] d’attendre et je vais voir la personne au comptoir. Je lui demande : « Est-ce normal que j’attende trente minutes sans avoir reçu mon café ? »

Elle me demande qui a pris ma commande et je lui réponds que je ne me rappelle plus – ça fait près de trente minutes tout de même. Elle me demande de lui rappeler ma commande – non, mais c’est insultant, on est même pas vingt clients dans le café ! Celui qui avait pris ma commande se réveille et dit : « Oups, désolé, on va vous offrir le café gratuit… »

On m’apporte le cappuccino et les deux macarons et on me dit : « Ça va être gratuit, on est désolés, ce n’est pas dans nos habitudes. » Je me suis dit à moi-même : « Je veux bien le croire, mais vous êtes cinq employés sur le plancher et personne ne s’est rendu compte que je n’ai rien à ma table sauf un verre d’eau ? »

Mon serveur : « Je risque de perdre mon travail »

Celui que je suppose être le gérant du magasin descend environ vingt minutes plus tard et me demande ce qui s’est passé. Je lui raconte donc mon histoire.

Ensuite, le serveur vient me voir et me dit : « Vous avez tweeté que vous avez été mal servi. » Je répond : « Oui. » Il dit que « Nespresso en Suisse a appelé et qu'[il] risque de perdre mon travail car ils sont très stricts sur le service ». Je me sens un peu coupable sur le coup car je ne voulais pas que ce genre d’événement arrive ; je voulais juste leur signaler.

Etre irréprochable avec chaque client

La réflexion que je me suis faite après cet événement, c’est que les réseaux sociaux sont parfois plus forts qu’on peut le croire ; même un petit commentaire anodin sur un service, dans un milieu pas vraiment actif sur les médias sociaux, peut avoir une influence sur votre vie.

La meilleure approche, c’est de proposer un service toujours à la perfection pour le moindre client, sinon ce genre de situation pourrait bien vous arriver. En passant, j’ai dit au serveur que je souhaitais de tout mon cœur qu’il ne perde pas son travail à cause de cette histoire.

Questions :

  1. Cette histoire est-elle, selon vous, un exemple de l’excès de technologie dans nos vies, ou simplement d’une utilisation irréfléchie de celles-ci ?
  2. Pour vous, qu’est-ce qui est le plus excessif dans cette histoire : envoyer un tweet à Nespresso parce quelqu’un oublié de vous servir votre café, ou de licencier son employé parce qu’il a oublié la commande d’un client ?
  3. Que pensez-vous de la conclusion de l’auteur. Se remet-il en cause, assume-t-il le fait d’être peut-être allé un peu trop loin.

Pour aller plus loin : des commentaires écrits sur le site:

  1. Fool Prophet

Pauvre petit consommateur qui a jugé utile de verser son petit énervement sur un moyen de communication de masse. Et ça s’étonne que ça déclenche un licenciement…Pitoyable.D’autre part cela illustre bien ce qu’est le micro-blogging finalement : un moyen de déverser ses petites lubies passagères, dont tout le monde se fiche, sauf certains nuisibles.

  1. Sam le pirate

« Je me sens un peu coupable »

Je me sentirais coupable pour moins que ça… Pourquoi vous plaindre sur Twitter, donc visiblement directement au service des ressources humaines ou presque, avant d’aller parler aux serveurs qui sont juste là ? C’est fou. Et vous pensiez qu’on vous répondrait ? Que pensiez-vous obtenir ?

« La meilleure approche, c’est de proposer un service toujours à la perfection pour le moindre client, sinon ce genre de situation pourrait bien vous arriver. »

Vous êtes démasqué, vous êtes vous-même le DRH de Nespresso ! La meilleure approche ne serait-elle pas d’arrêter de juger un employé aussi vite, et d’aller lui parler ? Il me semble que ça a réglé le problème très vite, et que vous n’avez pas payé votre café ! Chacun a droit à faire des erreurs, malgré ce que vous semblez croire …

En passant, j’ai dit au serveur que je souhaitais de tout mon cœur qu’il ne perde pas son travail à cause de cette histoire.

C’est vrai que ça c’est facile à dire. Mais l’avez-vous tweeté ? Avez-vous essayé de contacter Nespresso pour dire que c’était un malentendu, que tout était réglé et que l’employé ne méritait pas de sanction ? Peut-être qu’un contre-tweet marcherait aussi bien que le premier, non ? Engagez-vous à aider l’employé à garder son poste, obtenez-le, et là vous pourrez en faire un article sur Rue89 !