image_pdfimage_print

Activité FLE A2 | Les objets imaginaires

Activité pour un cours de FLE de niveau A2. Cette activité est présente sur d’autres site de FLE.

Objets imaginaires

Voici des images issues du Catalogue d’objets introuvables.

 

Il s’agit de faire décrire aux élèves un des objets avec des mots simples pour le décrire aux autres. Les autres doivent ensuite dessiner l’objet selon ce qu’ils ont compris.

 

I.                  Description des images

 

Faire 4 ou 5 groupes séparés dans l’espace afin que les uns ne puissent pas voir l’objet des autres.

Demander à chaque groupe de rédiger une description avec des mots simple.

Faire lire la description devant la classe (sans montrer le dessin). Les autres groupes doivent dessiner les objets décrits.

Après chaque lecture, on vote pour le dessin le plus ressemblant à l’image originale.

 

II.               Discussion

 

Questions sur les images

  1. Des cinq objets quel est votre préféré ? Pourquoi ?
  2. A votre avis, d’où viennent ces dessins ?
  3. Des gens les ont-ils fabriqués ?
  4. Donnez une date à ces dessins ?
  5. Donnez un titre à chaque objet.
  6. Si ces objets étaient rassemblés dans un livre, quel serait son titre ?

 

III.           Production écrite

  1. Inventez vous-même un objet introuvable
  2. Dessinez-le si possible, avec son titre comme dans un catalogue
  3. Ecrivez une description publicitaire et élogieuse du produit.

 

 

Ressources FLE

Objet introuvable 1

Parapluie familial Tandem convergent et tandem divergent Verre Ó deux compartiments Tuba-harpe

Français Grammaire A2 | Les structures conditionnelles

Les Structures conditionnelles | Français A2

Explication des trois formes, suivie de quelques exercices. Cette ressource de français a été composée à partir de différents autres sites de FLE.

Première structure conditionnelle

  • EXPRIMER UN FAIT FUTUR OU PRÉSENT SOUMIS À UNE CONDITION

    Remarque : on n’utilise pas le mode conditionnel dans ce genre de phrases.

* Si … (PRÉSENT DE L’IND.) … [alors] FUTUR SIMPLE
Si tu viens à Barcelone, j’irai te chercher à l’aéroport

* Si … (PRÉSENT DE L’IND.) … [alors] PRÉSENT DE L’INDICATIF
Si tu viens à Barcelone, tu peux venir chez-moi

* Si … (PRÉSENT DE L’IND.) … [alors] IMPÉRATIF
Si tu viens à Barcelone, appelle-moi quelques jours à l’avance

 

Pierre : Je veux déménager à Berlin le mois prochain, mais je n’ai pas encore d’appartement.

Annie : Si tu …………… (avoir) du mal à trouver un logement, …………..(demander) moi, je connais des gens sur place. Ils t’aideront sûrement.

Pierre : OK, merci.

Annie : Et d’ailleurs si tu ……….. (décider) de t’installer là-bas, je ……………(venir) te rendre visite.

 

 

Deuxième structure conditionnelle

  • EXPRIMER UN FAIT FUTUR HYPOTHÉTIQUE SOUMIS À UNE CONDITION

* Si … (IMPARFAIT) …. [alors] CONDITIONNEL SIMPLE

ou bien

CONDITIONNEL SIMPLE … Si (IMPARFAIT)

 

A : Si tu ………….(fumer) moins, tu ne …………..(tousser) pas autant, et ……………. (être) capable de faire du sport.
B : Si tu me …………… (stresser) moins, j’y ………….(arriver) peut-être.

 

Culture :

Expressions : Avec des si, on ……………. (mettre) Paris en bouteille

Film classique : Dans le film « La guerre des boutons » d’Yves Robert, P’tit Gibus a cette fameuse réplique :  » Si j’aurais su, j’aurais pas venu… »

Si , lorsqu’il exprime une condition, n’est jamais immédiatement suivi du conditionnel passé 1ère forme (j’aurais su) mais d’un plus-que-parfait de l’indicatif ( j’avais su ).

Petit Gibus aurait dû dire :

 » Si j’avais su, je ne serais pas venu… »

 

Troisième structure conditionnelle

  • ÉVOQUER CE QUI AURAIT PU ARRIVER DANS LE PASSÉ MAIS NE S’EST JAMAIS RÉALISÉ

* Si … (PLUS-QUE-PARFAIT) …. [alors] CONDITIONNEL COMPOSÉ

 

A : Il a eu drôlement de chance, il aurait pu y laisser sa vie.

B : Oui, il a été très courageux. Je crois que s’il…………(savoir) ce qui s’était passé là-bas, il n’y …….……jamais……….(aller).

Mais dans ce cas qui serait intervenu ? S’il n’y …………pas…….…… (aller), qu’est-ce qui ……………..……….. (advenir) ?

 

 

Exercices sur les 3 formes :

 

Si tu …………..(venir), je serai heureux.

Si tu venais, je ………………….(être) heureux.

Si tu étais venu, j’………………..(être) heureux.

 

Même si je lui demandais de venir, elle ne …….……(venir) pas.

Même si je lui ……………… de venir, elle ne viendra pas.

Même si je lui ………………… de venir, elle ne serait pas venue.

 

Si nous avions eu le temps hier, nous y ……….. (aller)
Si nous        (avoir) le temps, nous y irons jeudi.
Si nous avions le temps, nous y         jeudi.

 

S’ils         (avoir) de réponse, ils se fâcheront.
S’ils ne recevaient pas de réponse, ils   (se fâcher).
S’ils                 de réponse, ils se seraient fâchés.

 

Tu                                      (pouvoir)  le faire, s’il te le demandait?
Tu aurais pu le faire, s’il te l’…………………………?
Tu                                       le faire, s’il te le demande?

 

Ils                                (avoir) la réponse, s’ils demandent à Julie.
Ils auraient la réponse, s’ils                                            à Julie.
Ils                                   la réponse, s’ils avaient demandé à Julie.

 

Nous                               (mieux savoir) répondre, si nous avions reçu plus de renseignements.
Nous saurons mieux répondre, si nous                                      plus de renseignements.
Nous                                          répondre, si nous recevions plus de renseignements.

S’il le fallait, nous __________________ (pouvoir) tous vous conduire.
2. Si vous en aviez le temps, vous _______________ (aller) leur parler.
3. Que __________________ (dire) tu au Président, si tu le rencontrais?
4. Les agriculteurs ________________________ (se plaindre) si le temps ne s’améliorait pas.
5. Ma mère croyait que nous ____________________  (dire) tout à papa.
6. Vous ____________________________  (devoir) prévenir quand vous arrivez !
7. Je ______________________________ (vouloir) bien que vous soyez présents.
8. Son père m’avait dit qu’il ne ______________________ (pouvoir) pas venir.
9. Je pensais que tu ne ________________  (être) pas là.
10. Si j’étais chez moi, j’en _______________________  (reprendre) une part.
11. S’il avait beaucoup d’argent, il _____________________ (construire) une grande villa à la mer.
12. __________________(savoir) -elles imaginer la suite du livre?

Exercice français facile A1 | Conjugaison du verbe Aller

Le verbe Aller

Je vais

Tu vas

Il/elle/on va

Nous allons

Vous allez

Ils/elles vont

 

  1. Je ______ au cinéma avec mes copains.
    2. Chaque lundi, nous ________ au cinéma.
    3. Aujourd’hui, ma sœur ne ________ pas au collège, car elle est malade.
    4. Vous vous en _________ toujours quand j’arrive !
    5. Avec qui _________________ – tu partir en vacances cette année ?
    6. Ce pantalon ne ____________________ pas du tout avec ton T-shirt.
    7. Je ______________________  rarement au marché.
    8. Je trouve que ces deux couleurs _________________ bien ensemble.
    9. Comment _______________  – tu ce matin ? Bien, j’espère.
    10. Pendant que je repasse, tu _____________ descendre la poubelle.

Français A1 | Grammaire Démonstratifs

Ce cous de grammaire FLE sur les pronoms démonstratifs est en majeure partie issu de Français Facile.

 

Le pronom démonstratif

Qu’est-ce qu’un pronom démonstratif ?

Il représente une personne ou un objet déjà cités dans une phrase :

exemple : Possèdes-tu une autre voiture que celle que tu utilises tous les jours?

Les pronoms démonstratifs simples

  Masculin  Féminin  Neutre
Singulier   celui  celle  ce
 Pluriel  ceux celles     /

Celui, celle, ce, ceux, celles, sont toujours suivis d’un complément :

exemple : elle déteste la crème au chocolat, elle mange plutôt celle à la pistache!

Les pronoms démonstratifs composés :

Démonstratifs proches:                                             

Singulier celui-ci  celle-ci ceci
 Pluriel  ceux-ci celles-ci  /

      Démonstratifs lointains :

Singulier   celui-là celle-là cela, ça
 Pluriel ceux-là  celles-là  

On utilise les pronoms démonstratifs composés avec ci pour désigner une personne ou un objet proche, alors que les pronoms démonstratifs composés avec désignent une personne ou un objet éloigné.

exemple : Paul et Léo étaient connus pour leur enthousiasme : Celui-ci devint imitateur, celui-là chanteur. ==> celui-ci représente Paul, celui-là Léo.

 

Voici un exercice sur les démonstratifs en français,  complétez soit par ce, celui, celle, ceci, cela, celles, ceux 

 

Ce / ceci/cela / celle / celles / celui / ceux

1.C’est vraiment ………… que je veux et je l’aurai!
2. C’est …………. qui marquera le plus de buts qui aura la coupe.
3. …………. qui m’apporteront leur livre en premier pourront quitter la salle.
4. Je tiens à vous expliquer …………… : Ici, c’est moi qui décide!
5. Tu as raison ; …………… dit, je ne pense pas qu’elle reviendra sur sa décision.
6.  ………………..qui ne participe pas à ce concours sera pénalisé.
7. Je n’ai pas acheté de batteries, et pourtant j’aimerais remplacer ………….. qui est hors service.
8. Prenez ………………, c’est efficace contre votre maladie !
9. Cette maison me plaît, mais je préfère …………………. qu’on a visitée la semaine dernière !
10. Qu’en penses-tu ,dois je acheter …………………. pull ou cette jupe ?
11. Je n’achèterai plus de pommes ici, …………………….. d’hier étaient trop acides.
12. Elle ne sait pas encore ……………….. qu’elle fera pendant ses congés d’été.
13. Buvez ……………………, ça vous calmera !
14. Mes frères ignorent ……………………….. !
15. Dans ce groupe de garçon, qui est……………….  qui a le plus de difficultés?

 

  Exercice avec les formes composées : celui-ci, celle-ci, ceux-ci et celles-ci

  1. Je prends cette poire et je te donne _____________________________
    2. Ne cours pas; si tu fais _____________________________, tu risques de tomber
    3. Parmi ces melons, je voudrais _____________________________ qui sont bien mûrs
    4. De toutes mes amies, _____________________________ que je préfère, c’est Fanny
    5. Oh! _____________________________ quel rigolo !
    6. Ces biscuits sont bons, mais _____________________________ sont mauvais
    7. Cette orange n’est pas bonne, prends plutôt _____________________________
    8. Tu vois ces deux fleurs ? Apporte-moi _____________________________ qui est près de la fenêtre
    9. J’aime bien ce journal, mais je préfère _____________________________ que nous avons lu la dernière fois
    10. Dans la neige, nous avons repéré les empreintes d’un ours et ____________________________ d’un cerf.

Cours de FLE | La Liaison

Synthèse poussée sur l’usage de la liaison en français. Les sources pour cette synthèse sont diverses.

 

Question-Réponse

Est-il exact qu’il ne faut pas faire de liaison (langue parlée bien sûr) en dehors des liaisons adjectifs-noms communs ? Quelles sont exactement les règles concernant les liaisons ?

Limiter les liaisons au couple « adjectif/nom », et plus encore avec les seuls noms communs, serait par trop restrictif ! On le vérifie en considérant les liaisons « généralement considérées comme obligatoires » que mentionne Grevisse.

Le son à prononcer est en majuscule entre deux traits d’union : -Z-, -T-. Seules sont marquées ainsi les liaisons correspondant à l’explication, même quand une autre liaison est utilisée dans l’exemple.

  1. entre le déterminant ou l’adjectif d’une part, le nom ou l’adjectif d’autre part : cent-T-euros, les-Z-heureux-Z-amis, un grand-T-espace ;
  2. entre le pronom personnel conjoint ou « on » d’une part, et le verbe ou les pronoms « en, y » d’autre part : on-N-entend, il les-Z-écoute, j’en-N-ai ;
  3. Après « c’est » et « il est » (impersonnels) : c’est-T-évident, il est-T-impossible que… ;
  4. après les adverbes (surtout monosyllabiques) unis étroitement au mot suivant : pas-Z-aujourd’hui ;
  5. après les proposition monosyllabiques et le groupe nominal qu’elles introduisent : après-Z-un, en-N-Italie ;
  6. dans la plupart des mots composés et locutions.

Il y a aussi des liaisons « généralement recommandées » :

  1. entre le verbe et le nom ou l’adjectif attribut : il est-T-attentif, je suis-Z-un-N-auditeur exigeant ;
  2. entre les auxiliaires et le participe passé : il est-T-arrivé, elles ont-T-organisé une fête, vous avez-Z-admiré ;
  3. après « quand » et « dont ».

(Réf. Grevisse, le Bon Usage, 13e éd., § 43.)

Quand les liaisons se perdent en français courant

On notera qu’à l’oral, dans la langue courante, la liaison se perd (« Mettez dans || un… » et non plus « Mettez dans [z] un… ») . Il faut aussi se méfier des liaisons excessivement marquées, celle où l’on insiste lourdement sur le son « qui fait liaison » en faisant attendre la suite, les liaisons à la Chirac qui font (ou ont fait) le bonheur des imitateurs).

Les liaisons et l’euro

Il n’y a aucune raison de ne pas faire les liaisons en employant euro :

  • cent euros : prononcer sanTeuro et non san||euro (éviter le velours sanzeuro ;
  • vingt euros : prononcer vinTeuros (mêmes remarques que précédemment).

Cependant, comme le faisait remarquer un lecteur attentif, en août 2009 :

Oui… avec cent au singulier uniquement. Car s’il est multiplié, cent prend un s et il y a bien lieu de dire sanZeuros, deux cents-Z-euros. Même chose avec quatre-vingts : vingt-T-euros mais quatre-vingts-Z-euros.

 

La liaison

La liaison est la prononciation dans certains cas d’une consonne qui n’est généralement pas entendue, suite à un amuïssement ancien. Cette consonne est située après la dernière voyelle du mot et avant la voyelle initiale du mot suivant. Elle rappelle que toutes les consonnes étaient prononcées en ancien français même si certaines ne sont plus que graphiques. Au contraire de l’élision qui supprime une voyelle (une amie), la liaison ajoute une consonne.

Pour faciliter la compréhension, les consonnes en gras sont celles qui sont effectivement liées. La disjonction est indiquée par une barre /.

Consonnes de liaison
Changement de timbre des consonnes finales de liaison
Les liaisons exceptionnelles
Les liaisons supprimées par la présence d’un r
Les liaisons du n
Les liaisons obligatoires
Les liaisons interdites
Les liaisons facultatives
Les erreurs de prononciation : pataquès, cuir, velours, psilose
Les consonnes dites euphoniques

Lorsqu’un verbe terminé par une voyelle précède le sujet il ou elle ou un complément y ou en, on utilise la consonne dite euphonique s ou t.
Manges-en un morceau ! A-t-elle pu ?

La consonne provient d’une analogie avec l’indicatif dans le cas de l’impératif, tu manges. Elle n’est pas étymologique. Cette fausse liaison est en fait une prononciation expressive qui évite la confusion avec le participe présent mangeant. Elle change la forme graphique de l’impératif. Il est possible de parler dans ce cas d’une paragoge, ou ajout d’un phonème final. Mais la consonne finale n’est pas plus étymologique dans la conjugaison des verbes du troisième groupe à l’impératif comme prendre, éteindre, craindre, tenir, voir, dire… Cependant, elle est légitime par rapport au latin dans les verbes savoir, avoir, vouloir. Consulter à ce propos la page sur les origines de l’impératif.

En revanche, la consonne est étymologique dans le cas du t : le latin habet s’est écrit at, et. Mais le t a vite chuté en ancien français devant consonne. Voir le t euphonique.

Mais on ne fait pas la liaison avec le s de la deuxième personne du singulier dans les verbes à l’indicatif et au subjonctif : tu as entendu. Le s peut s’entendre avec un pronom postposé.
Changement de timbre des consonnes finales de liaison

Ce changement de timbre survient par relâchement de la prononciation, ce relâchement avait produit l’amuïssement de la finale.

– Le g vélaire sonore se prononce [k], vélaire sourde. Un long article. Un sang impur. Bourg-en-Bresse. Cette prononciation est vieillie et ne se pratique plus guère. Le g a tendance à conserver son timbre même en liaison.

–  Le d alvéolaire sonore se prononce [t], alvéolaire sourde. Un grand enfant.

– L’s post-alvéolaire sourde, le x se prononcent [z], post-alvéolaire sonore. Trois enfants. Aux arrêts.

– L’labio-dentale sourde se prononce [v], labio-dentale sonore. Neuf heures. Neuf ans. La liaison du f ne survient que devant ces deux mots pour neuf.

Les liaisons exceptionnelles.

Outre les cas de f et de g, signalons ces consonnes :

– La lettre p ne se lie pas sauf dans les mots beaucoup et trop. Il a beaucoup appris. Il est trop heureux. Mais elle est jugée emphatique, sauf dans l’expression trop aimable.

– Le c se lie dans quelques expressions : un croc-en-jambe, un franc archer, un franc-alleu, à franc étrier. Cette prononciation pour franc est vieillie, Littré note :
fran, fran-ch’ ; le c se lie : un fran-k original ; il lui dit fran-k et net ; au pluriel, l’s se lie : de fran-z originaux.
Le nom porc ne se lie, sauf dans le nom porc-épic au singulier et porcs-épics au pluriel (voir la règle pour r). La conjonction donc peut se lier afin d’éviter les confusions de sens : il est donc allé.

– Le q se lie dans cinq : cinq hommes. Comme la prononciation sonore de la finale est de plus en plus répandue, il est difficile de parler encore de liaison.

Les liaisons supprimées par la présence d’un r

Des consonnes sont groupées en fin de mot par des séquences –rc, -rs, –rt, –rd.

– L’enchaînement se fait parfois avec le r même lorsqu’il est suivi d’une ou deux consonnes terminales au singulier. Ce n’est pas une liaison.
Une part à prendre, le nord-ouest, le nord-est, vers elle, envers et contre tous, à travers un champ, deux heures et demie.
Ce fait s’explique par l’amuïssement des consonnes qui suivaient l’r apical. Ce phonème assez instable cède la place à partir de l’époque classique à l’r grasseyé actuel. Les r finals n’étaient plus prononcés, dès le XIIIe s., mais ils ont exercé aussi leur influence sur les autres consonnes même en pénultième place. C’est ainsi que le singulier d’ours était ou. On constate encore ce fait dans la prononciation de la place Saint-Marc (sans le c), du nom Cinq-Mars, de celui de  Mlle Mars (sans s). C’est aussi pour cette raison que le mot populaire gars – écrit gâs par Gaston Couté – se lie par sa finale s et non avec le r toujours muet : les gars et les filles. Le terme est populaire et il n’a pas subi le rétablissement ou la paragoge de l’r.

– Le mot composé Tiers-État est en revanche toujours lié. Cette liaison s’explique probablement par l’emploi fréquent du terme lors des États généraux, de la Constituante et de la Convention. Cette époque de grand bouleversement linguistique a imposé une norme qui n’était plus parisienne et noble.

– La liaison se fait aussi avec s présent dans les mots plusieurs, leurs, divers : plusieurs enfants, leurs enfants, divers amis. Il en va ainsi pour les expressions au pluriel : des parts à prendre, des jours heureux.

– La liaison n’est pas obligatoire avec t dans fort aimable, fort habile. Elle ne se pratique pas dans les autres cas de séquence –rt : un court instant. Elle est rétablie dans les formes verbales : sort-il ? part-elle ?

Voir aussi cette page sur l’histoire phonétique de la consonne r.
Les liaisons du n

– Quatre mots suivent obligatoirement la liaison : on, mon, ton, son.
On a vu. Mon ami. Ton amie. Son auto.
La voyelle reste toujours nasalisée. Cette forme de prononciation est archaïque : toutes les voyelles nasales sont dénasalisées en français lorsqu’elles sont suivies d’une syllabe – à de rares exceptions controversées près comme immanquable. La conservation de la séquence voyelle et consonne nasales est un fait qui remonte à l’ancien français, la dénasalisation de la voyelle devant consonne intervient en moyen français, mais elle ne s’est pas produite dans le français méridional. On peut donc expliquer cette particularité par la fréquence des mots.

– Un mot est lié et le plus souvent dénasalisé : bon.
Un bon élève.
Toutefois la prononciation avec nasale se répand.

– L’adverbe non n’est pas lié dans quelques expressions et il est dénasalisé, du moins selon la norme qui est de plus en plus malmenée.
Non-activité, non-exécution, non-intervention.

– Le pronom adverbial, ou la préposition homonyme, en est lié et il reste nasalisé : en été, il en a vu. Comme pour les mots en -on, c’est la fréquence du mot qui a maintenu cette prononciation.

– Deux expressions anciennes sont liées : le divin Enfant (avec dénasalisation, divinenfant), le divin Homère (avec nasalisation sans doute due à la présence d’une disjonction expressive devant un h pourtant muet).

– Les graphies -ien, -ien, -ain ont une prononciation fluctuante sauf dans Moyen Âge (dénasalisation), plein (dénasalisation), rien, bien, ancien (conservation de la nasalisation).
Les liaisons obligatoires

– Après un article, un adjectif possessif, démonstratif, interrogatif, exclamatif.
Les enfants, des enfants, aux enfants, un enfant, les aimables enfants, tes enfants, ces enfants, ces aimables enfants.
Remarque : devant un masculin commençant par une voyelle, on utilise cet pour ce. Cette forme est une liaison déguisée.

– Après les pronoms on, en nous, vous, ils et elles. On y va, on en vient, nous allons, ils y vont.
Remarques : cette liaison entraîne les coupes populaires comme ‘z avez vu ? ‘z ont partis ! ‘z allons voir… Trois formes identiques pour trois personnes différentes. La confusion est aussi fréquente à l’écrit entre on a vu et on n’a vu.

– Entre le verbe et le pronom postposé
Attend-elle ? Vas-y ! Dirait-on. Sort-on ?

– Entre l’adjectif qualificatif antéposé et le nom au pluriel.
Les aimables enfants ; de beaux arbres.

– Après certaines prépositions : en, dès, sans et sous.
s aujourd’hui, en hiver, en avion, sans un sou, sans ami, sous enveloppe.
Remarque : les prépositions dans (fréquemment) et avant peuvent être liées.

– Dans certaines expressions figées : mot à mot, nuit et jour (et non nuits et jours), vis-à-vis, de but en blanc, de fond en comble, de temps à autre, de temps en temps, pied-à-terre (au XVIIe s., Ménage signale qu’il ne faut pas prononcer le d, et que ceux qui parlent mieux disent : pié à terre) et facultativement dans dos à dos

Les liaisons interdites ou déconseillées

– Entre deux groupes de mots dont l’un complète l’autre et principalement lorsque celui-ci est en tête.
Sur les pistes éclairées/ atterrissaient les avions.

– Entre un nom au singulier et l’adjectif postposé.
Une forêt / immense. Un renard / avisé.
Plus généralement après un nom singulier.
Un lieutenant / à cheval. L’embarras / où vous vous trouvez.
Cette règle ne vaut pas pour des noms anciens qui n’ont pas de singulier.
Les Champs-Élysées.
Mais elle se rétablit lorsqu’il peut y avoir une confusion par analogie.
Les États-Unis (USA) et des états unis.

–  Après l’s intérieure dans le pluriel de mots composés.
Des arcs /-en-ciel, des moulins / à vent, des fers / à repasser. Plus généralement, le mot arc ne subit jamais de liaison au pluriel, il ressort de la règle des mots en r.

– Dans tous les cas, après la conjonction et.

– Après certaines prépositions : hormis, non compris, ci-inclus, selon, vers, à travers, envers, hors.
Remarque : le style soutenu tolérait autrefois la liaison après hormis. Voir aussi le paragraphe consacré à r.

– Devant certains numéraux ou dérivés de numéros : un, huit, huitain, huitaine, onze, onzième. Voir la page consacrée à huit, à onze.

– Devant une h dite aspirée.
Des / hiboux. Des / hardes. Ces h sont d’origine germanique. Le h est présent dans haut par analogie avec le germanique et il subit aussi la disjonction.
Mais dans des / héros, l’absence de liaison est due à des raisons expressives, il s’agit de ne pas les confondre avec des zéros. La liaison est effectuée dans des héroïnes. Voir la page consacrée à la lettre h où les cas sont énumérés.

– Devant des semi-consonnes yod.
Des / yachts, des / yacks, des / yogis, des / youyous.
Mais dans des mots d’origine latine ou grecque la liaison comme l’élision est impérative.
L’yèble, les / yeux, l’yeuse.
Ces cas sont examinés dans la page consacrée à la lettre y.

– Devant les mots uhlan, ululement, ululation, ululer anciennement écrit avec h pour les derniers.

– Entre un infinitif en –er et la voyelle qui suit.
Rester / assis à comparer avec restez assis.
Cette absence de liaison est une survivance de l’époque classique où l’r finale des infinitifs s’est amuïe. Elle est malmenée aujourd’hui.

– Lorsque plusieurs liaisons sont rapprochées.
Les uns / et les autres. Comparer avec : les zuns zet les zautres.

– On n’ajoute pas de liaison prononcée [z] après le quantième du mois terminé par s ou x, ni t de vingt. Les nombres deux, trois, six, dix et vingt se prononcent alors comme s’ils étaient isolés.
Deux /avril, vingt / août.
Cette prononciation est en perte. Toutefois, la règle s’exerce pleinement avec cent : cent / un et non cent un.
Les liaisons facultatives
Elles permettent de donner un sens différent à la phrase dans certains cas.

– Après le substantif pluriel : des savants / anglais, des savants Anglais.
Le mot savants est substantif, puis adjectif.

– Après le verbe : je veux / Une vie, je veux une vie.
Le groupe « une vie » est un titre de roman, puis un groupe nominal.

 

Français A2 | Faire une proposition

Petit guide pour exprimer une proposition en français. Résumé à l’usage des professeurs de FLE. Niveau estimé : A2.

Faire une proposition en français

 

Est-ce que tu voudrais… / Tu veux…

Est-ce que tu as envie…/ As-tu envie…

Ca te dit de…/ dirait

Ca te tente…

 

Avec le conditionnel (tutoiement ou vouvoiement)

Tu aimerais aller

Si on allait…

On pourrait…

Tu voudrais aller…

Qu’est ce que tu penses d’aller…

 

Activités plus physiques

Tu as le courage de faire… / la motivation… escalade

Tu es motivé pour aller faire un jogging

Français B1 | Exercice Grammaire Subjonctif

Petit exercice de FLE sur le subjonctif. Le niveau est B1 ou B2, à voir selon vos élèves.

Exemple :

il part tôt / j’aimerais
J’aimerais qu’il parte tôt.

1. elle vient bientôt / je voudrais
Je voudrais qu’elle ________________ bientôt.

2. tu fais tes devoirs / il faut
Il faut que tu ___________________ tes devoirs.

3. ils vont à Paris / il faut
Il faut qu’ils ______________ à Paris.

4. elle vient avec moi / j’aimerais
J’aimerais qu’elle _________________ avec moi.

5. elles viennent jeudi / j’aimerais
J’aimerais qu’elles ________________ jeudi.

6. ils font la vaisselle / je voudrais
Je voudrais qu’ils _______________ la vaiselle.

7. tu comprends la leçon / il faut
Il faut que tu  _________________ la leçon.

8. il a une voiture / j’aimerais
J’aimerais qu’il ___________ une voiture.

9. il part demain / je voudrais
Je voudrais qu’il ___________ demain.

10. ils sont plus sympathiques / il faut
Il faut qu’ils _______________ plus sympathiques.

Français facile A2 | Grammaire : les conjonctions

Petit tableau récapitulant les conjonctions en français. Cours de français facile pour les élèves de FLE.

Les conjonctions sont présentées avec leur traduction en allemand.

das Bindewort
la conjonction
zuerst
d’abord
darüberhinaus
en outre
nichtsdestotrotz
néanmoins
zuletzt
en dernier
aber/ allerdings
mais
oder/ entweder
ou
und
et
also/ daher/ doch
donc
 
nun
or
 
denn
car
 
weil
parce que
 
ansonsten
sinon
 
weil
puisque
 
als/ wie
comme
 
da
étant donné que
 
daher
ainsi
 
allerdings/ nämlich/ tatsächlich/ nämlich
en effet
 
für
pour
 
dennoch/ trotzdem
pour autant
 
somit/ also
par conséquent
 
infolgedessen
dès lors
 
falls/ wenn
si
 

 

Français facile A1 | Exercice futur simple

Exercice facile de français pour débutants (niveau A1). Grammaire : le futur.

Conjugaison du futur simple

 

1. Nous _______________cette année en France pour deux semaines. (aller)
2. Nous ________________ dans un grand camping pas loin de la plage. (rester)
3. J’ __________ ma propre chambre avec salle de bains. (avoir)
4. Ma famille ______________ un peu la région. (visiter)
5. Ma sœur et moi, nous ________________ du temps à la piscine avec des amis. (passer)
6. Nous ______________ au tennis et nous ______________ dans la mer. (jouer, nager)
7. Le soir, on _______________ dans les clubs, ou on ______________ au restaurant. (danser, manger)
8. Mon père _____________________ un verre de vin au bar. (prendre)
9. J’___________________ peut-être un peu d’espagnol. (apprendre)
10. Et surtout – je t’_________________ une jolie carte postale! (envoyer)

 

  1. J’ _______________ (envoyer) le formulaire d’inscription dans quelques semaines.
    2. Quand nous _______________ (France) en Égypte, nous __________ (voir) sans doute les Pyrénées.
    3. Quand est-ce que tu _____________ (recevoir) ton E-Mail ?
    4. Ils ___________ (faire) tout ce qu’il peuvent pour réussir.
    5. Est-ce que vous _________ (aller) en Bretagne pendant vos vacances en France?
    6. On _______________ (venir) assez tôt à la soirée.
    7. Les sportifs ____________ (courir) vingt kilomètres.
    8. J’ __________________ (avoir) cinq cours de français le semestre prochain.
    9. Les policier ____________________ (maintenir) l’ordre pendant la manifestation.

Jeu FLE B1 | Le jeu des voleurs

Le jeu est une version simplifiée du Loup garou et assimilé :

 

Nous sommes dans une soirée mondaine au cours de laquelle il y a eu un vol d’un diamant très précieux. Ce diamant a été volé par une équipe de 2 voleurs. 2 policiers ont été chargés de les trouver. Les autres joueurs sont de simples invités.

 

1ère phase du jeu : Reconnaissance des équipes

Les voleurs et les policiers doivent se reconnaître au cours des conversations. Pour cela, ils disposent d’un mot de code en commun. Les gens discutent ensemble comme au cours d’une soirée normale et les voleurs et les policiers essayent de se retrouver.

 

2ème phase du jeu : Elimination progressive des participants

Toutes les 15 min, un vote est organisé pour éliminer un participant.

 

Les policiers cherchent à faire éliminer les voleurs. Ils doivent essayer de convaincre les invités, au cours des conversations, de voter pour ceux qu’ils suspectent être les voleurs.

 

Les voleurs tentent de survivre jusqu’au dernier moment. Pour cela, ils doivent essayer de deviner qui est policier dans la salle, et de les faire éliminer lors des votes.

 

 

Cartes de jeu (à adapter) :

VOLEUR

mot code : TRESOR

INVITE
VOLEUR

mot code : TRESOR

INVITE
POLICIER

mot code : ENQUETE

INVITE
POLICIER

mot code : ENQUETE

INVITE
INVITE

 

INVITE

 

INVITE

 

INVITE
INVITE

 

INVITE

 

 

Vocabulaire :

 

Accuser :

Soupçonner

Coupable

Suspect

Responsable

Criminel

Diamant

Bijou

 

Phrases toutes-faites :

Il me semble que…

J’ai l’impression que…

J’ai le sentiment que…

Il se pourrait que…

Ne croyez-vous pas que…

Et si le voleur était…

Chanson FLE A2 Adverbes |Massilia, Tout le monde ment

Tout le monde ment

by Massilia Sound System

 

Tout le monde ment,
Tout le monde ment,
Le gouvernement
Ment énormément!

Le ……………….. ment, le mental ment,
Le vulgaire ment et le ……………. ment,
Le béat te ment et le triste ment
Et le …………. ment et l’idiot te ment.
Oui, l’idiot te ment et le sensé ment,
L’illogique ment et le …………….. ment,
La cruelle ment et la bonne ment,
Y a que ma ………………… qui ment rarement.

Le sauvage ment et le paisible ment,
Le ………………. ; ment et l’isolé ment,
L’unanime ment et l’à part te ment,
Si le zélé ment, ………………… ment.
L’illégal ment, le pénal ment,
Oui, le châtiment ……………………. te ment,
Et le juge ment et l’amende ment.
Et le garnement ment certainement.

Le docile ment, l’affranchi se ment,
Le laïc ment, le dévot te ment,
L’éternel ment mais le ………………. ment,
Oui, assurément, cet ……………… me ment.
C’est l’enfermement, le réel ment,
Le 3ème ment, la 2ème ment,
Sur l’événement la …………………… ment,
C’est du boniment continuellement.

Si la ………………….. ment alors le pis ment
Et si le pis ment alors le lait ment,
Bien sur la jument et le …………………….,
Dans l’eau, le sar ment, le chevesne ment,
Le Chevènement et l’Allègre ment
Et la droite ment et l’extrême ment,
Politiquement l’investi se ment
Et le Parlement ment communément.
Le ………………… ment et le gentil ment,
Le brutal ment et le doux se ment,
Le ………………….. ment, le féroce ment,
L’héroïque ment, l’ordinaire ment.
Ordinairement, bien sûr l’arme ment
Et, au régiment, le général ment,
Le …………….. ment, pas de traitement,
Le médical ment, y a pas de calmant.


 

Tout le monde ment

by Massilia Sound System

 

Tout le monde ment,
Tout le monde ment,
Le gouvernement
Ment énormément!

Le physique ment, le mental ment,
Le vulgaire ment et le poli ment,
Le béat te ment et le triste ment
Et le sage ment et l’idiot te ment.
Oui, l’idiot te ment et le sensé ment,
L’illogique ment et le carré ment,
La cruelle ment et la bonne ment,
Y a que ma maman qui ment rarement.

Le sauvage ment et le paisible ment,
Le social ment et l’isolé ment,
L’unanime ment et l’à part te ment,
Si le zélé ment, l’illégal ment.
L’illégal ment, le pénal ment,
Oui, le châtiment immédiat te ment,
Et le juge ment et l’amende ment.
Et le garnement ment certainement.

Le docile ment, l’affranchi se ment,
Le laïc ment, le dévot te ment,
L’éternel ment mais le diable ment,
Oui, assurément, cet enfer me ment.
C’est l’enfermement, le réel ment,
Le 3ème ment, la 2ème ment,
Sur l’événement la 1ère ment,
C’est du boniment continuellement.

Si la vache ment alors le pis ment
Et si le pis ment alors le lait ment,
Bien sur la jument et le caïman,
Dans l’eau, le sar ment, le chevesne ment,
Le Chevènement et l’Allègre ment
Et la droite ment et l’extrême ment,
Politiquement l’investi se ment
Et le Parlement ment communément.
Le terrible ment et le gentil ment,
Le brutal ment et le doux se ment,
Le tranquille ment, le féroce ment,
L’héroïque ment, l’ordinaire ment.
Ordinairement, bien sûr l’arme ment
Et, au régiment, le général ment,
Le stupide ment, pas de traitement,
Le médical ment, y a pas de calmant.

 

Activité FLE A1 | Le drapeau Breton

Activité pour un cours de FLE: le drapeau breton. Description du drapeau, éventuellement en introduction à un cours sur la Bretagne.

Niveau A1

Cours pour adultes/enfants

Durée 20 min

LA BRETAGNE

 

I.                  Compréhension orale

 

Dessiner le drapeau breton :

Le professeur lit la description suivante et les élèves dessinent ce qu’ils ont compris

A la fin, on compare les dessins avec une image du drapeau

Répéter plusieurs fois les phrases et ne pas hésiter à ajouter des explications.

 

Le drapeau breton s’appelle le Gwenn ha Du. Ce qui signifie en langue bretonne Blanc et noir !

Ce drapeau est donc, vous l’aurez compris, seulement en noir et blanc.

 

  • Il ressemble par sa forme générale au drapeau des Etats-Unis : un petit rectangle en haut à gauche dans un grand rectangle avec des rayures.
  • Les rayures sont noires et blanches. Chaque bande représente une région (un évêché plus précisément): 4 bandes blanches pour les régions qui parlent le Breton, 5 bandes noires pour les régions qui parlent le Gallo.
  • Dans le rectangle en haut à gauche, on trouve des 11 hermines. Ce sont les symboles des ducs de Bretagne. Ce symbole ressemble à une étoile filante. Les onze hermines pointent vers le haut.

Activité FLE A2 | L’anecdote VDM

Cours de FLE pour adultes Niveau A2. Activité pour des cours de français langue étrangère A2

Durée 1h

L’ANECDOTE

Définition du Petit Robert : Particularité historique, petit fait curieux dont le récit peut éclairer le dessous des choses, la psychologie des hommes. « Les anecdotes sont de petits détails longtemps cachés » (Voltaire). — Cour. Récit d’un fait curieux ou pittoresque, historiette. « l’un d’eux avait une anecdote à raconter » (Maurois).

Aujourd’hui, je suis québécoise et j’habite en Allemagne. J’ai postulé pour un super boulot et je viens de recevoir une lettre de refus parce que, pour ce poste, « il faut avoir un minimum de connaissances de la langue française. » VDM
Aujourd’hui, je suis professeur dans un lycée et les élèves se moquent souvent de ma petite taille. Ce matin, l’un d’eux a écrit tout en haut du tableau : « Efface-moi si tu peux. » VDM
Aujourd’hui, je suis dans l’ascenseur de mon immeuble. Au niveau -1 monte un homme très baraqué et un peu louche avec un bouledogue. Un peu paniquée, je m’exécute quand il me dit sèchement : « Assieds-toi. » Il parlait à son chien et a eu une crise de fou rire pendant dix étages. VDM
Aujourd’hui, je suis en pleurs dans le bus suite à un chagrin d’amour. Un petit garçon n’ayant pas plus de six ans me regarde et me demande avec toute la tristesse du monde : « Tu pleures parce que tu es moche ? » VDM
Aujourd’hui, je visite un sympathique appartement que je souhaite louer. L’agent immobilier me vante le calme du coin grâce aux murs épais de l’immeuble. Pour tester, je crie : « EST-CE QUE QUELQU’UN M’ENTEND ? » En retour, j’ai eu un « Ouais ! », un « Très bien, même ! » et un « VOS GUEULES ! » VDM
Aujourd’hui, mon fils de quatre ans traverse la cuisine en demandant : « Mais putain, où est-ce qu’il est, mon ballon ? » Et là, j’entends mon mari, visiblement choqué, qui demande : « Mais putain, où est-ce qu’il a appris à parler comme ça ? » VDM
Aujourd’hui, petit déjeuner chez mes arrière-grands-parents. En mangeant, je lis machinalement ce qui est écrit au dos de la boîte de Nesquik : « Gagnez vos places pour la finale de la Coupe du monde 1998 ! » VDM
Aujourd’hui, comme depuis dix ans, je suis allergique aux fruits. Après une dispute avec ma génitrice, elle me dit : « Tiens, prends une banane et va te suicider ! » VDM

I. Approche du texte

A. Lisez ces anecdotes
B. Quelles sont les similarités stylistiques communes à toutes ces anecdotes ?
C. Décrivez le type d’humour présent dans ces lignes.
D. A votre avis, d’où proviennent ces anecdotes ?
E. A votre avis, que signifie VDM ?

II. Ecriture

A. Cherchez une anecdote, ou un fait curieux ou drôle, à raconter. Ecrivez-là d’abord à votre manière.
B. Cherchez en faire une VDM en respectant les critères des anecdotes présentes sur le site.

III. Pour aller plus loin

A. Visite du site internet www.viedemerde.fr
B. Histoire du site par Wikipédia :

Un mois après son lancement, le site enregistre environ un millier de visites par jour. En quelques semaines, le site devient célèbre avec l’aide d’un bouche-à-oreille efficace et atteint 40 000 visites quotidiennes au bout de deux mois. Le 21 avril 2008, l’équipe du site passe au Grand Journal. Le 16 octobre, un livre recueillant 850 anecdotes du site paraît. D’après The Wall Street Journal, le site est devenu un « phénomène » en France3. La requête « viedemerde » se classe en neuvième position des requêtes ayant connu la plus forte augmentation en France sur Google pour l’année 2008. Une boutique en ligne a même été lancée, proposant des T-shirts personnalisables, des autocollants et des badges.
Pour le psychologue et écrivain suisse Yves-Alexandre Thalmann, « l’auto-dévalorisation des histoires provient d’un désir de reconnaissance » de la part de leurs auteurs3. Danielle Rapoport, psychologue, estime quant à elle que le site exprime « un mélange très français de défi et d’anxiété » tandis que le sociologue Pierre Mannoni met lui en garde contre le « misérabilisme » qui risque d’enfermer les auteurs des histoires dans l’échec.
En 2010, le chiffre d’affaires du site s’élève à 290 000 €

C. Un tel site connaîtrait-il un grand succès dans votre pays ?
D. L’autodérision est-elle un type d’humour que vous pratiquez ?

Conversations B1 | Les Apéros Géants

Idée de conversation pour des cours de français langue étrangère de niveau B1 : Les Apéros Géants.

Ressources FLE

L’apéritif géant, familièrement appelé apéro géant, est une pratique sociale apparue en France en 2009, qui consiste à réunir au moyen d’un réseau social (par exemple Facebook) un grand nombre de personnes (jusqu’à une dizaine de milliers) sur la place d’une ville pour consommer des boissons ensemble et « faire la fête ».

Au départ, ce phénomène a démarré à Nantes. Il s’est étendu à Rennes et à Brest en Bretagne battant les deux précédents « records » puis dans le reste de la France. En mai 2010, suite à la mort d’un homme en marge d’un apéritif géant qui avait rassemblé plus de 10 000 personnes dans le centre-ville de Nantes dans la nuit du 12 au 13 mai 2010, les apéros géants préoccupent les pouvoirs publics. Selon eux, l’absence d’organisateur ne permet pas d’avoir un interlocuteur et pose des problèmes de sécurité, qui ne sont pas sans rappeler les problèmes posés lors d’organisation de rave parties, la réflexion sur la responsabilité des réseaux sociaux et de l’anonymat sur Internet en plus.

Malgré cela, de nombreux apéritifs géants continuent à être organisés partout en France, que ce soit dans de grandes villes (Lyon, Toulouse, Grenoble…) ou de petites communes telles Tournon sur Rhône (07) et Plessix Balisson (22). La majorité de ces « apéros » sont interdits par la préfecture du département dans lequel ils sont organisés.

Ressources FLE

Le Monde

Un lieu, une heure et un groupe. Mercredi 12 mai, ils étaient 9 000 à Nantes (voir fenêtre), 10 000 à Montpellier pour un apéro géant organisé via Facebook. Si ces fêtards utilisent les réseaux sociaux, le phénomène n’est pas nouveau. « L’apéro géant donne un mot à une pratique qui existe dans toute l’Europe depuis les années 1990, considère Véronique Nahoum-Grappe, anthropologue. Occuper l’espace public permet de quitter le monde intransitif de l’écran. Et l’apéro est sujet à un rassemblement fédérateur au-delà des classes d’âge et des classes sociales. »

Cependant, le possible anonymat des organisateurs que rend possible le Web gêne les pouvoirs publics. « Malheureusement, l’appel à la fête est souvent confondu avec l’appel au ‘binge drinking’, l’alcoolisation rapide et massive, déclare Etienne Apaire, président de la Mission interministérielle de lutte contre la drogue et la toxicomanie (MILDT). Vouloir être dans un mouvement collectif ne suppose pas terminer ivre mort. L’apéro au sens de pique-nique géant est une tradition française que nous ne souhaitons pas empêcher si la manifestation est déclarée en préfecture. Ce qui est interdit, c’est l’ivresse sur la voie publique. » Elle est réprimée par le code de la santé publique.

Chanson FLE B2 | Le Verlan avec Sniper

[Tunisiano]
Eh je m’en fous de ta ____
Me parle pas de tes exploits
De tes __________ de bandits
Et de tes 2 mois de card-pla
Je __________ les vrais
Pas ceux qui aiment se la raconter
Qui donnent trop de mères en pleurs _______ les pénitenciers
Voleurs invétérés, au ________ dans leur cellule
Du shit aux pilules, qui sont prêts à tout pour ______
Incrédules, max tôlards qui coffrent à 50G
Un cul ou un _______, peut-être à la recherche de son point G
Privé de ta ________ tout d’abord, seul à chialer
Maintenant tu rêves de liberté mais fais gaffe aux miradors
Et une fois dehors là tu diras que t’as assumé, que t’auras fait ta peine sur un _____
Et tu joueras le mec _______
Te-bê, y’a pas de mérite à avoir fait du placard
Si t’es béton c’est que t’as pas été en mesure de les bé-bar
Dès le départ tu gruges
Mais là t’as pas fait le bon ______
Entre l’avocat qui connaît la loi et l’autre qui connaît le _____
Oui l’Etat t’a tué
Tu es rentré en tant qu’agneau, tu en es ressorti _______
Depuis c’est le silence des ________
Et rappelle-toi, au lieu de te vanter et jouer le beau, dis-toi
Que les vrais n’hommes-bo sont ceux qui n’en ________ pas

[Refrain] :
Se croire ______ quand on est faible
Se croire digne quand on l’est pas
Quel _____, quelle valeur !
Ne pas jouer dans les règles
Vouloir le ________ qu’on n’a pas
Quelle vertu, quel honneur !

[Aketo]
Le mérite c’est ce qui rend une _______ digne d’estime
Beaucoup veulent en tirer gloire et n’en ont aucun
OK, t’emballe pas si vite
Arrête de ______ qu’on va te décerner une médaille pour ton vécu
C’est comme les enfants de stars qui ont toujours tout eu
Et qu’on retrouve du jour au ________ sous les projecteurs
On t’a mâché le travail c’est sûr ça aide
Y’en a qui se cassent le cul et qui perceront _________
Des talents laissés dans l’oubli faute de piston
Pas de mérite à laisser une ________ seule élever son fiston
Cracher sa semence et ne pas vouloir assumer
Tu t’es sauvé, t’as pas assuré, matte les _________
Aucun mérite à faire la _______ aux plus faibles
Savater sa meuf ou arracher le keus des vieilles
Où est le ________ à glorifier la misère
En faire son fond de commerce en jouant la carte de l’émotion
Et on est tous à fond dedans devant leurs _______
La télé se met à fabriquer des stars de la ________
Moi-même j’ai pas d’mérite à dire si t’as du mérite ou pas
Je sais que j’en ai peu par rapport à mes rents-pa

[Refrain]

[Black Renega]
Te sens-tu ________ ?
Quand tu lèves la main sur ton gosse
Quand il part à _______ avec des bosses, dis-moi
Te sens-tu fort ?
Quand sous alcool tu frappes ta ________
Quand elle a peur, quand ses ________ se remplissent de larmes
Hey te sens-tu fort ?
Quand tu prends soi-disant des _________
Quand tu pars à ___________  pour aller briser une enfance
Te sens-tu fort
Quand tu vends la mort en bas dans la _______
Quand tu profites de la faiblesse d’une âme perdue
Quand tu insultes ou parles mal à celle qui t’a porté pendant 9 ____________
Te sens-tu fort ?
Quand tu rackettes ou victimises quelqu’un qui est plus faible que ____
Te sens-tu fort ?
Mais dis-moi où est le mérite
J’arrive pas à comprendre
Peux-tu __________ ?
Sur ton cas faut que tu médites
Man, ouvre les yeux et vois la vérité

Chanson FLE A2 | Rose,

Chanson FLE pour un niveau A2. Texte à trous.

Rose, la Liste.

 

Aller à un concert
Repeindre ma chambre en ……..
Boire de la vodka
Aller chez Ikea
Mettre un décolleté
Louer un meublé
Et puis tout ……………….
Pleurer pour un rien
Acheter un ……….
Faire semblant d’avoir mal
Et mettre les voiles
Fumer beaucoup trop
Prendre le ………………..
Et te prendre en photo
Jeter tout par les ……………………
T’aimer de tout mon être
Je ne suis ………. qu’à ça
Est ce que ça te dé-çoit ?
J’ai rien trouvé de mieux à …………………
et ça peut paraître bien ordinaire
et c’est la liste des choses que je veux faire avec toi
Te faire mourir de …………….
Aspirer tes soupirs
M’enfermer tout le jour
Écrire des …………………………
Boire mon café noir
Me lever en ……………
Pleurer sur un trottoir
Me serrer sur ton cœur
Pardonner tes ………………………..
Jouer de la guitare
Danser sur un comptoir
Remplir un caddie
Avoir une …………………….
Et passer mon permis
Jeter tout par les ……………………
T’aimer de tout mon être
Je ne suis ………. qu’à ça
Est ce que ça te dé-çoit ?
J’ai rien trouver de mieux à …………………
et ça peut paraître bien ordinaire
et c’est la liste des choses que je veux faire avec toi

Je sais je suis trop …………….
De dresser la liste non exhaustive
De toutes ces choses que je voudrais faire avec toi
T’embrasser partout
……………. quand on est saouls
Regarder les infos
Et fumer toujours trop
Éveiller tes soupçons
Te ……………………………….
Et te traiter de con
Avoir un peu de spleen
……………………… Janis Joplin
Te regarder dormir
Me regarder guérir
Faire du vélo à deux
Se dire qu’on est …………………….
Emmerder les envieux.

Chanson FLE A1 | Vocabulaire famille | Le Forestier, mon frère.

Chansons texte à trous. Le Forestier. Vocabulaire de la famille. Niveau A1

Toi le ………………… que je n’ai jamais eu
Sais-tu si tu avais vécu
Ce que nous aurions fait …………………..
Un an après moi, tu serais né
Alors on ne se serait plus quittés
Comme des …………………………. qui se ressemblent
On aurait appris l’argot par cœur
J’aurais été ton ………………………………..
A mon …………………buissonnière
Sûr qu’un jour on se serait battu
Pour peu qu’alors on ait ……………………
Ensemble la même première.

{Refrain:}
Mais tu n’es pas là
A qui la faute ?
Pas à mon ………………………
Pas à ma ……………………….……..
Tu aurais pu …………………………….. cela

Toi le ……………… que je n’ai jamais eu
Si tu savais ce que j’ai bu
De mes chagrins en solitaire
Si tu m’avais pas fait faux bond
Tu aurais fini mes …………………….
Je t’aurais appris à en faire
Si la vie s’était comportée mieux
Elle aurait divisé en ……………………….
Les paires de gants, les paires de claques
Elle aurait surement partagé
Les mots d’amour et les pavés
Les ………………………… et les coups de matraque.

{Refrain}

Toi le ……………………….. que je n’aurais ………………………….
Je suis moins seul de t’avoir fait
Pour un ………………………., pour une vie.
Je t’ai dérangé, tu me pardonnes
Ici quand tout vous abandonne
On se fabrique une …………………………….

Chanson FLE B1 | Dutronc, J’aime plus Paris

« J’aime plus Paris »

 

Je fais le plein …….
Je pense aux …….,
Je fais la gueule,
Et je suis pas le seul

Le ciel est ………..
les gens aigris
je suis …………..
je suis ………………

j’aime plus paris
on court partout ca m’ennuie
je vois trop de …………..
je me fous de leur vie
j’ai pas le ………..,
je suis si bien dans mon ………….

Prépare une arche
Delanoë
tu vois bien
qu’on veut se …………….
même plaqué or, paris est ……..
il est 5 heures, paris s’endort

Je sens que j’…………….
je manque de souffle
je suis tout pale
sur un petit pouf

j’aime plus paris,
non mais on se prend pour qui,
je veux voir ……………..,
coupez mon ……………
vivre comme les nonnes,
je parle pas de John

j’aime plus paris

passé le périph,
les pauvres hères
n’ont pas le bon goût
d’être …………………

pour ces parias
la ville …………………
c’est tout au bout,
du RER
y a plus de titi
mais des minets

Paris sous ………………
ca me gavroche
il est finit, le Paris d’Audiard
Mais aujourd’hui, voir celui d’Hédiard

j’aime plus paris
non mais on se prend pour qui,
je vois trop de …………..
je me fous de leur vie
j’ai pas le ………..,
je suis si bien dans mon ………….

J’irais bien, voir la ……………..
écouter les gens se taire
j’irais bien boire une ……………
faire …………………….

j’aime plus paris
non mais on se prend pour qui,
je vois trop de …………..
je me fous de leur vie
j’ai pas le ………..,
je suis si bien dans mon ………….

pourtant Paris,
c’est toute ma vie
c’est la plus ……………….
j’en fais le pari
il n’y a qu’elle
c’est bien …………..

j’aime plus paris…

 

Questions :

Qu’est ce que le RER ?

 

Cette chanson a beaucoup de jeux de mots pouvez-vous les comprendre :

  • Prépare une arche, Delanoé.
  • vivre comme les nonnes,
    je parle pas de John
  • y a plus de titi
    mais des minets
  • Pari / Paris

 

Références à d’autres chansons :

  • Il est cinq heures, Paris s’éveille (Jacques Dutronc)
  • J’aime Paris au mois de Mai, etc.

 

Solution :

J’aime plus Paris

Je fais le plein d’essence,
Je pense aux vacances,
Je fais la gueule,
Et je suis pas le seul

le ciel est gris,
les gens aigris
je suis pressé
je suis stressé

j’aime plus paris
on court partout ca m’ennuie
je vois trop de gens,
je me fous de leur vie
j’ai pas le temps,
je suis si bien dans mon lit

prépare une arche
Delanoë
tu vois bien,
qu’on veut se barrer
même plaqué or, paris est mort
il est 5 hors, paris s’endort

je sens qu’j’étouffe
je manque de souffle
je suis tout pale
sur un petit pouf

j’aime plus paris,
non mais on se prend pour qui,
jveux voir personne,
coupez mon téléphone
vivre comme les nonnes,
jparle pas de john

j’aime plus paris

passé le périph,
les pauvres hères
n’ont pas le bon gout
d’être millionaire

pour ces parias,
la ville lumière
c’est tout au bout,
du RER
y a plus de titi
mais des minets

paris sous cloche
ca me gavroche
il est finit, le paris d’Audiard
Mais aujourd’hui, voir celui d’Hédiard

j’aime plus paris,
non mais on se prend pour qui,
je vois trop de gens
je me fous de leur vie
j’ai pas le temps
je suis si bien dans mon lit

j’irais bien, voir la mer
écouter les gens se tairent
j’irais bien boire une bière
faire le tour de la terre

j’aime plus paris,
non mais on se prend pour qui
je vois trop de gens
je me fous de leur vie
j’ai pas le temps
je suis si bien dans mon lit

pourtant Paris,
c’est toute ma vie
c’est la plus belle
j’en fais le pari
il n’y a qu’elle
c’est bien l’ennui

j’aime plus paris..

Chansons FLE B1 | Tryo L’hymne de nos campagnes

Tryo | L’hymne de nos campagnes

Chanson FLE de niveau B1. Texte à trous

Si tu es né dans une cité ……………….
Je te dédicace ce ……………………..
En espérant qu’au fond de tes yeux ternes
Tu puisses y voir un petit brin ……………………
Eh les man faut faire la part des choses
Il est grand temps de faire une ……………………..
De troquer cette vie morose
Contre le …………………………………………

REFRAIN :
C’est ………………… de nos campagnes
De nos …………………………., de nos montagnes
De la vie man, du …………………………..………..
Crie-le bien …………..….., use tes …………………… vocales !

Pas de …………………, pas de diplôme
Partout la même odeur de zone
Plus rien n’agite tes ……………………..
Pas même le shit que tu mets dans tes cônes.
Va voir ailleurs, plus rien ne te retient.
Va vite faire quelque chose de tes …………………
Ne te retourne pas si tu n’as rien
Et sois le premier à …………………….. ce refrain.

REFRAIN

Assieds-toi près d’une ……………………..
Ecoute le coulis de l’eau sur la terre
Dis-toi qu’au bout, hé, il y a la ………………….
Et que ça, ça n’a rien d’éphémère.
Tu comprendras alors que tu n’es rien
Comme celui avant toi, comme celui qui vient
Que le …………………………….. qui coule dans tes mains
Te servira à vivre jusqu’à …………………………… !

REFRAIN

Assieds-toi près d’un ……………………………..
Et compare-le à la race humaine
L’oxygène et l’ombre qu’il t’amène méritent-ils les coups de hache qui le saignent ?
Lève la tête, …………………………… ses feuilles
Tu verras peut-être un ……………………………..
Qui te regarde de tout son orgueil
Sa maison est là, tu es sur le seuil.

REFRAIN

Peut-être que je parle pour ne rien dire
Que quand tu …………………………….. tu as envie de rire !
Mais si le béton est ton avenir,
Dis-toi que c’est la ……………………………… qui fait que tu respires
J’aimerais pour tous les animaux
Que tu captes le …………………………….. de mes mots
Car un lopin de terre, une tige de roseau
Servira à la …………………… de tes marmots !
Servira à la ……………………… de tes marmots !

REFRAIN

Tryo
Nationalité : Francais
Vrai nom : M.Eveno, C.Mali, Guizmo, D.Bravo, Bib

Chansons reggae, reggae akoustik, Tryo a dressé un pont entre reggae et chanson française…sans artifice.

Le groupe Tryo est issu de la banlieue Sud de Paris. Au départ, il y a un groupe M’Panada formé par Guizmo et Manu. Le groupe est un habitué de la MJC de Fresnes où il vont rencontrer Christophe Mali. Ils partent en vacances dans les Pyrénées, à une vingtaine de potes, pour une randonnée qui va donner naissance au groupe Tryo. Une guitare pour 19 mecs, l’ambiance est aux chansons au coin du feu, et ça plait à tout le monde, ils s’aperçoivent que leurs voix se mélangent bien. De retour à Fresnes il crée Tryo : Manu (guitare, chant), Guizmo (guitare, chant), Mali (guitare, chant)…ça nous fait 3 guitares et 3 chants. 1995, ils montent leur petit répertoire et s’accordent autour d’un rythme entre skank reggae et accompagnement à la Brassens

 

Exercice sur Être et avoir au présent de l’indicatif

  1. Nous____ (avoir) du riz pour le dîner.
    2. Nous ____ (être) partis à Paris.
    3. Je_____ (être) plus jeune que lui.
    4. J’ ______ (avoir) du jus de fruits.
    5. Ils _____ (avoir) encore faim
    6. Il ______ (être) au parc pour la journée.
    7. Vous ______ (être) au stade de foot.
    8. Tu ______ (être) à la maison.
    9. Vous ______ (avoir) un chien.
    10. Tu______ (avoir) de beaux yeux.